L’EKV renouvelle ses vestes !

La saison 2021-2022 est bientôt finie. Elle a été riche en événements, en consécrations et donc, forcément, en émotions.

En décembre, le Dojo a changé son logo, un moment peut-être discret mais important pour ses membres. Dans la foulée, nous avons décidé de proposer à nos pratiquantes et nos pratiquants de porter les couleurs de l’École !

Nous sommes fiers d’afficher ces superbes vestes, au logo magnifique.

Le logo à été réalisé par Nadège Lelièvre et les vestes conçues par Main Gauche – Impression Textile que nous tenons à remercier pour la qualité de leur travail !

EKV Cup 2022, une compétition réussie !

Convivialité, partage… Et Kendo !

Ce dimanche 12 juin, l’École de Kendo de Voisins organisait l’édition 2022 de l’EKV Cup. C’est l’occasion rêvée pour inviter les Dojo, pratiquantes et pratiquants de tous horizons (ainsi que quelques spectateurs curieux !). La compétition a attiré près d’une centaine d’escrimeurs, pour un total de 22 équipes ! En cela, c’était déjà un événement plus que réussi… Mais la journée a dépassé toutes nos espérances.

En effet, dès 9h30, les compétitions jeunes ont débuté.

Qu’il s’agisse des plus petits, à travers la coupe Technique, ou des plus grands, grâce aux coupes Cadets, Benjamins et Samouraïs, il nous a été donné à voir un Kendo plein d’énergie et d’envie ! Si nous avons été attendris en regardant les jeunes pousses de Kenshi se donner à fond, nous pouvons également apprécier leur courage : ils nous ont offert des démonstrations de qualité, avec un public de dizaines de pratiquantes et de pratiquants. Et cela sans trembler !

Si ce courage ne suffisait pas, le reste de la journée, avec la compétition adulte, a été un moment incroyable. Le format retenu, Kachinuki (le combattant reste sur le terrain tant qu’il gagne), a permis à tous les niveaux de Kendo de s’exprimer, débutants comme (vraiment très) expérimentés ont eu l’occasion de participer et de peser lors des rencontres.

Dès les premiers instants, il était évident que le niveau général serait très élevé. La présence de championnes et de champions d’Europe, par équipes ou en individuel, était un indice, mais nous avons assisté à des combats aussi intenses que magnifiques.

Les participantes et les participants se sont investis sans regarder à la dépense d’énergie et nous ont offert des combats sublimes.

Si les poules ont été l’occasion de contempler un Kendo superbe, la suite de la compétition a été un véritable florilège : des actions et des Ippons remarquables, des styles aussi différents qu’explosifs… Vous trouverez sur la page de l’événement les photos des remises de prix, de façon à découvrir les gagnantes et les gagnants d’une journée qui a été riche en émotions et brillante de Kendo.

Cette journée a d’ailleurs été placée sous le signe d’un soleil resplendissant, qui nous a permis de la conclure sur un barbecue mémorable à bien des égards.

Tout cela a été rendu possible par la présence et la convivialité de Kenshis que nous sommes fiers de compter parmi nos amis. Nous avons partagé davantage qu’un peu de temps : nous avons, toutes et tous, contribué à rendre cet événement incroyable, tant par son ambiance que par le niveau de Kendo déployé !

Merci à tout le monde pour cet EKV Cup inoubliable !

Vous pouvez suivre en continu les informations à propos de notre club via
notre page Facebook : https://www.facebook.com/EKVoisins
notre page Instagram : https://www.instagram.com/ecole_kendo_voisins
notre fiche Maps : https://g.page/KendoVoisins

La coupe d’Europe à portée de Shinai !

Laurent-Sensei a été retenu par l’équipe de France pour participer aux championnats d’Europe de Kendo, à Francfort, du 27 au 29 mai. Sa technique, son panache et sa vigueur seront des atouts pour aborder une compétition qui s’annonce féroce et de haut niveau !
Tout le Dojo sera aux côtés de cette équipe et de Laurent-Sensei, en pensées, à les encourager. D’ici là, chaque entraînement compte !

ファイト!

Le kendo pendant le confinement

Le kendo ne s’arrête pas, c’est pour toute la vie !

Nous avons repris les téléséances, comme lors du précédent confinement. Tous les membres du club ont dû recevoir les modalités de connexion, si ce n’est pas le cas, rapprochez vous de nous pour que nous vous communiquions les liens et les horaires.

Prenez soin de vous.

Le kendo en dehors du club

Suite aux diverses mésaventures voici un récapitulatif de ce qu’il faut préparer avant d’aller faire du kendo ailleurs…

Pour le trajet

Je connais :

  • le lieu et l’heure du rendez-vous pour le départ groupé
  • le numéro de téléphone d’au moins un organisateur

Dans le cas contraire, je contacte un organisateur rapidement par mail 3 jours avant ou par téléphone la veille (jamais de mail la veille du départ, vous n’aurez pas la réponse à temps).

Je prépare :

  • un pique-nique au cas où

Si je suis parti pour plus d’une journée

  • j’ai prévu vêtements de rechange, trousse de toilette
  • Je sais où je vais dormir et j’ai pris un sac de couchage/matelas/tente
  • Je dispose d’argent en liquide au cas où

Je vais en stage

Je prépare :

  • mon passeport muni du certificat médical et du timbre de licence. A défaut, un certificat médical classique et une carte de licence ou bien l’imprimé jaune de licence.
  • Hakama, keikogi
  • Armure et 1 à 2 tenugui
  • 2 shinai en état
  • bokken (et kodachi)

Si je suis mineur

  • autorisation parentale disponible ici

Si le stage dure plus de deux jours

  • Prévoir un second hakama et keikogi
  • Prévoir un nombre de tenugui adapté
  • Prévoir 1 à 2 shinai supplémentaires

Si le stage est intensif

  • Trousse à pharmarcie avec au minimum : bande autocollante type tensoplast, ciseaux, pansements ampoules, pince à épiler, bombe d’arnica

Je vais en compétition

Je prépare :

  • mon passeport muni du certificat médical et du timbre de licence. A défaut, un certificat médical classique et une carte de licence ou bien l’imprimé jaune de licence.
  • Hakama, keikogi
  • Armure et tenugui
  • 2 shinai en état irréprochable
  • Zekken
  • Une veste à porter par dessus l’armure pour ne pas refroidir
  • de l’eau et de quoi grignoter pour éviter les coups de mou

Si je suis mineur

  • autorisation parentale disponible ici
  • Certificat médical de non contre-indication au surclassement si je souhaite combattre dans la catégorie au-dessus de la mienne

Je passe un grade

Je prépare :

  • mon passeport muni du certificat médical et du timbre de licence. A défaut, un certificat médical classique et une carte de licence ou bien l’imprimé jaune de licence.
  • Hakama, keikogi lavés et repassés
  • Armure et tenugui irréprochables
  • 1 shinai
  • bokken (et kodachi)
  • un chéquier pour règler les frais d’inscription/réussite

Je vais m’entrainer dans un autre club

Je prépare :

  • J’appelle le responsable du club avant afin de demander si c’est possible. Il demandera peut-être à voir mon passeport muni du certificat médical et du timbre de licence. A défaut, un certificat médical classique et une carte de licence ou bien l’imprimé jaune de licence devrait suffire.
  • Hakama, keikogi
  • Armure et tenugui
  • 2 shinai en état
  • bokken (et kodachi)