école de kendo de Voisins le Bretonneux Ecole de kendo de voisins le bretonneux Accueil Accueil Contact Contact Plan du site Plan du site
école de kendo de Voisins le Bretonneux
école de kendo de Voisins le Bretonneux KENDO DOJO MEDIAS LIENS
   
école de kendo de Voisins le Bretonneux
 
Accueil / Kendo / Règle de combat
Présentation
Historique du kendo Japonais
La tenue et l’armure
Le shinaï, le sabre moderne
Règle de combat
Lexique
Imprimer
Envoyez à un ami
*Règle de combat
*Sommaire de l'article
Coupes possibles, p1
Critères de jugement, p2

Coupes possibles

Pour marquer un point ( ippon ) dans un combat de kendo, il faut toucher l’un des neuf endroits suivants :

-  sho men ( partie médiane et antérieure de la tête ).
-  hidari men ( partie gauche de la tête ).
-  migi men ( partie droite de la tête ).
-  migi kote ( poignet droit au niveau du bord radial de l’extrémité inférieure de l’avant-bras dans la garde moyenne ).
-  hidari kote ( poignet gauche au niveau du bord cubital de l’extrémité inférieure de l’avant-bras gauche ).
-  hidari do ( le flanc gauche ).
-  migi do ( le flanc droit ).
-  nodo ( gorge ).
-  mune ( poitrine ).

Il est bien entendu que les zones-cibles de frappe ou pique coincident avec les protections de la tenue du kendoka.
Le combat arbitré repose sur la notion de ippon, c’est-à-dire gagner en une fois sur un seul coup de sabre décisif.
Le premier combattant qui marque deux ippon gagne le combat avant l’écoulement du temps réglementaire. Un seul ippon peut donner la victoire à la fin de ce même temps.
Si une égalité apparait à la fin du temps, le combat est prolongé. La durée du combat est de cinq minutes, celle des prolongations est de trois minutes ( pour les adultes).